PROGRAMME

CYL_2021_web-740x239

Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée français.

À télécharger : Programme 7e édition CyL

Soirée de promotion

Compañeros – La noche de 12 años, de Álvaro Brechner

Vendredi 17 septembre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Uruguay / 2018 / 2h02 / Drame

Déconseillé aux moins de 16 ans.

la-noche-de-12-anos-2

En 1973, l’Uruguay est gouverné par une dictature militaire. Une nuit d’automne, trois prisonniers, anciens membres Tupamaros, sont extraits de leurs cellules lors d’une opération militaire secrète. L’ordre est précis : « Comme on ne peut pas les tuer, rendons-les fous ». Les trois hommes resteront à l’isolement pendant douze ans. Une expérience traumatisante destinée à briser leur endurance aussi bien physique que mentale, une descente dans les abysses de la psychologie humaine… Tiré de l’histoire vraie de trois figures emblématiques de l’Uruguay, Compañeros – La noche de 12 años semble vouloir répondre à une question existentielle simple : sans stimuli, sans communication et isolé du temps, que reste-t-il à un être à qui on a tout enlevé ?

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=YoTujNSlTl0

Ouverture du festival

La noche mágica, de Gastón Portal

Jeudi 30 septembre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Argentine, Uruguay / 2020 / 1h40 / Comédie, Thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Noche mágica

Dans la quiétude et la magie de Noël, un cambrioleur entre par effraction dans une villa. Ses plans changent totalement lorsque la petite fille qui y vit le prend pour le père Noël et lui demande d’exaucer sa liste de vœux. Une situation rocambolesque qui fait ressurgir du passé quelques secrets de famille… Une comédie noire jubilatoire pleine de surprises et de rebondissements bousculant les codes du film de Noël traditionnel.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=fnGY3LKYnQ0

El robo del siglo, de Ariel Winograd

Vendredi 1er octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Argentine / 2020 / 1h54 / Comédie

Déconseillé aux moins de 16 ans.

El robo del siglo

Dans une nuit sombre et pluvieuse de Buenos Aires, Fernando Araujo est attiré par les torrents qui ruissellent dans les caniveaux. De bouche d’égout en bouche d’égout, voici notre adepte de la fumette pris d’une soudaine illumination : au propre, les néons agressifs d’une banque, comme au figuré, l’argent que le bâtiment abrite. Voici le point de départ du hold-up « du siècle » qui fera l’objet d’une préparation minutieuse et sera mené d’une main de maître. Tirée d’une histoire vraie, El robo del siglo est un divertissement pur, une comédie à suspens à l’humour irrésistible.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=MizouJKyBTw

Whisky, de Pablo Stoll & Juan Pablo Rebella

Samedi 2 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Uruguay / 2004 / 1h40 / Comédie, Drame

Déconseillé aux moins de 12 ans.

Whisky

Désemparé par la visite de son frère qu’il n’a pas vu depuis des années, Jacobo Köller, patron d’une manufacture de chaussettes de la banlieue de Montevideo, demande à son assistante Marta de se faire passer pour son épouse le temps du séjour de son frère. Dans une atmosphère silencieuse, lourde de non-dits, on pénètre par petites touches dans l’univers intime de ces deux frères et de cette femme, aussi étrangère à l’un qu’à l’autre. Prenant le pas sur la farce familiale, l’absurde s’invite dans ce récit tragi-comique qui promène le spectateur sur le fil ténu d’un humour délicat.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=rNbNqBVBsHA

La piel que habito, de Pedro Almodóvar

Dimanche 3 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Espagne / 2011 / 2h05 / Drame, Thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

La piel que habito

Le docteur Robert Ledgard, éminent chirurgien esthétique, cherche à surmonter le chagrin causé par la défiguration de son épouse brûlée dans un accident de voiture. Il se consacre alors corps et âme à créer une nouvelle peau capable de résister à la blessure. Ce film, très librement adapté du roman français Mygale de Thierry Jonquet, s’est révélé comme l’un des meilleurs et plus passionnants opus de Pedro Almodóvar. Un récit aux circonvolutions aussi fascinantes qu’imprévisibles, une maîtrise cinématographique pour un thriller dément et inattendu.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=PnKRaGjbq0c&ab_channel=Pathe

Anina, de Alfredo Soderguit

Mardi 5 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Uruguay / 2013 / 1h18 / Animation

Déconseillé aux moins de 6 ans.

Anina

Anina Yatay Salas est une petite rouquine rêveuse qui n’aime vraiment pas son nom dont chaque partie est un palindrome, c’est-à-dire qu’on peut le lire indifféremment par le début ou par la fin. Ses camarades de classe la taquinent toujours à ce propos, particulièrement l’ennemie jurée d’Anina, Yisel. Lorsque les deux se mettent à se battre sur le terrain de jeux, elles sont envoyées chez la directrice de l’école qui veut les discipliner avec une punition qui mettra leurs nerfs à l’épreuve. Vu avec les yeux de l’héroïne, le monde des adultes prend parfois des dimensions fantastiques dans cette histoire à la fois ludique et joyeuse dans sa façon de rappeler quelques vérités.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=BvEB8IO6uh4

Que sea ley, de Juan Solanas

Mercredi 6 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Argentine / 2019 / 1h25 / Documentaire

Déconseillé aux moins de 12 ans.

Que sea ley

En Argentine, l’interruption volontaire de grossesse a été au cœur du débat politique et public ces dernières années. Le 14 juin 2018, les députés argentins disent « oui » à la législation de l’IVG. Le 9 août, par 38 voix contre 31, le Sénat rejette le projet de loi. Si aujourd’hui la loi a été acceptée, l’aboutissement du projet de loi ne fut pas aisé. Que sea ley nous plonge au cœur de la lutte à travers des témoignages de femmes et d’hommes arborant le foulard vert de la campagne pour l’avortement libre. Il dresse un portrait des féministes argentines et montre l’espoir que leur extraordinaire mobilisation a fait naître dans leur pays comme ailleurs…

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=4NpZHyPuK4k

Los modernos, de Marcela Matta & Mauro Sarser

Jeudi 7 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Uruguay / 2016 / 2h15 / Drame

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Los modernos

Trois couples sont confrontés à plusieurs options : la parentalité, l’épanouissement professionnel ou la liberté sexuelle. Le mode de vie, les décisions, la liberté, le sexe, l’amour sont les thèmes qui nous animent tous et qui se dévoilent durant la nuit. Los modernos fait une approche critique de ces sujets, remettant en question les codes et les valeurs érigés par le monde contemporain. Un drame sexuel comique qui investit les conflits de ses personnages et le phénomène de la création artistique. Ambitieux, spontané et sexy, difficile de ne pas s’identifier à quelques-uns des dilemmes qui nous sont présentés.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=JXuX7fwOH08

Los lobos, de Samuel Kishi Leopo

Vendredi 8 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Mexique / 2020 / 1h34 / Drame

Déconseillé aux moins de 10 ans.

Los lobos

Deux gamins laissés seuls dans une pièce à la propreté douteuse, alors que leur mère part travailler chaque matin à Albuquerque. En suivant leur mère depuis le Mexique, Max et Leo rêvaient de Disneyland. La réalité, elle, est bien moins édulcorée. Inspiré de l’enfance de son réalisateur, Los lobos est une belle histoire où se mélange l’imaginaire fantastique des deux garçons et un monde sordide. Déjà émouvante en soi, cette histoire d’isolement forcé, de pauvreté, de situation hors de la légalité ancre son récit dans une réalité qui nous est familière, pour peu qu’on regarde autour de soi. Un film profondément touchant, une merveille d’empathie et un portrait qui ne laissera personne indifférent.

Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=BHEiYhpNsIo

Soirée de clôture

Soirée courts métrages

Samedi 9 octobre 2021 – 19h45 – Auditorium Arditi

Uruguay / 1h40

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Soirée courts métrages

Pour clôturer cette septième édition, une soirée spéciale courts métrages est organisée dans le but de promouvoir de jeunes réalisateurs et réalisatrices. L’occasion de vous faire voyager à travers l’Uruguay et de vous faire découvrir de nouveaux talents. Des petites créations qui, pour certaines, cachent une morale touchante qui vous feront sourire si elles ne vous font pas pleurer. Humour décalé, désinvolture, suspens, drame épique… un mélange parfait et explosif à ne surtout pas manquer.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close