LES FILMS

caramelo-y-limon-web_882x285

Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée français (sauf contre-indication).

 

Soirée de lancement

Kiki, el amor se hace, de Paco León

Jeudi 22 février – 19h00 – Cinéma du Grütli – Espagne – 2016 – 102 minutes – Comédie

Déconseillé aux moins de 16 ans.

kiki

Cinq histoires d’amour et d’étranges attirances sexuelles convergent lors d’un été brûlant à Madrid. Dacryphilie, somnophilie et harpaxophilie sont quelques-unes des façons très spéciales de se procurer du plaisir que découvrent les personnages du film, mais ils vont devoir réussir à les intégrer dans leur vie avant de pouvoir en profiter. Leurs sentiments, leurs peurs et leurs pratiques sexuelles sont en pleine mutation, les tabous sont brisés et chacun d’eux s’engage sur une voie inédite, palpitante et libre où ni le plaisir ni l’amour ne sont reniés.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=0PfnJVwhz2Q

 

 

Ouverture du festival

Sueño en otro idioma, de Ernesto Contreras

Samedi 17 mars – 20h00 – Auditorium Arditi – Mexique – 2017 – 103 minutes – Drame, fantaisie

La projection aura lieu en présence de l’ambassadeur du Mexique, invité d’honneur pour cette soirée d’ouverture.

Déconseillé aux moins de 14 ans.

Film disponible uniquement en version originale sous-titrée anglais.

MV5BMTUxOTg0NzY5MV5BMl5BanBnXkFtZTgwODIyNzE5MDI@._V1_SX1500_CR0,0,1500,999_AL_

Un jeune linguiste tente de réunir les deux dernières personnes parlant un langage vieux de plusieurs millénaires. Mais celles-ci ne se sont plus parlées depuis 50 ans. Derrière une vieille rancune se cache un secret qui a séparé deux anciens amis et qui met en péril la survie d’une langue, et avec elle une vision du monde.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=T6XNgG6RamQ

 

Amores perros, de Alejandro G. Iñárritu

Dimanche 18 mars – 19h00 – Auditorium Arditi – Mexique – 2000 – 154 minutes – Drame, thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

amores-1

Un tragique accident de voiture à Mexico réunit trois personnages ayant des histoires radicalement différentes, mais partageant la dure réalité de la vie dans une société violente. Octavio, un adolescent qui a décidé de s’enfuir avec la femme de son frère ; Daniel, un quadragénaire qui quitte sa femme et ses enfants pour aller vivre avec un top model ; El Chivo, un ex-guérillero communiste devenu tueur à gages, qui n’attend plus rien de la vie. Premier long métrage du réalisateur Alejandro Iñárritu, Amores perros est considéré par certains cinéphiles comme le meilleur film mexicain du XXIe siècle.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=xvwk-xYZcr0

 

Un Franco 14 Pesetas, de Carlos Iglesias

Lundi 19 mars – 19h00 – Théâtre de la Madeleine – Espagne – 2006 – 105 minutes – Comédie, drame

Déconseillé aux moins de 7 ans.

un-franco

En 1960, Martín et Marcos quittent l’Espagne franquiste et leurs familles pour la Suisse : un nouvel Eldorado qui incarne pour eux l’Europe du progrès et des libertés. Il leur faudra s’adapter à cette nouvelle vie aux antipodes de celle qu’ils viennent de quitter.

Bande-annonce : https://vimeo.com/148807801

 

Mr. Kaplan, de Álvaro Brechner

Mardi 20 mars – 19h00 – Théâtre de la Madeleine – Uruguay – 2014 – 98 minutes – Comédie, drame, thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

kaplan

Quelle trace vais-je laisser après ma mort ? À près de 80 ans, Jacobo Kaplan, un juif polonais envoyé en Amérique latine par ses parents pendant la Seconde Guerre mondiale, est tiraillé par des questionnements existentiels. Lorsqu’il apprend qu’un vieil allemand tenant une gargote de plage est appelé « le nazi » par les jeunes du coin, Jacobo y voit l’occasion de s’illustrer enfin : il monte donc une opération commando avec l’aide de Wilson Contreras, un ancien policier pas très net.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=xHVNUYy7y5w

 

Ayotzinapa : Crónica de un crimen de Estado, de Xavier Robles

Mercredi 21 mars – 19h00 – Théâtre de la Madeleine – Mexique – 2014 – 101 minutes – Documentaire

La projection sera suivie d’une discussion autour du film avec le Professeur Juan Flores, spécialiste en histoire économique et citoyen mexicain.

Déconseillé aux moins de 16 ans.

fue-el-estado.jpg

Récit qui rassemble des témoignages et des documents sur la disparition forcée des 43 étudiants de l’École Normale Rurale de Ayotzinapa, mettant en évidence la complicité criminelle existante entre les autorités policières et militaires ainsi qu’entre l’élite politique et économique du Mexique, forces indistinctes qui répondent aux mêmes intérêts. Les voix des interviewé-e-s, dont celles de deux étudiants ayant survécu au massacre d’Iguala, reconstruisent le climat d’impunité, de corruption et de criminalité qui existe non seulement dans l’État de Guerrero, mais aussi dans tout le pays.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=8Qli9Z38Cr8

 

En la puta vida, de Beatriz Flores Silva

Jeudi 22 mars – 19h00 – Théâtre de la Madeleine – Uruguay – 2001 – 103 minutes – Comédie, crime, drame

La projection sera suivie d’une discussion en présence de la réalisatrice Beatriz Flores Silva.

Déconseillé aux moins de 14 ans.

En-la-puta-vida-présentation

Elisa rêve d’installer un salon de coiffure dans un des quartiers les plus chics de Montevideo. D’un caractère plutôt rebelle, elle quitte avec ses deux petits enfants la maison de sa mère et envoie promener García, son patron et amant, qui se complaît dans une situation ambiguë. En moins de vingt-quatre heures, la voilà sans toit, sans « homme », sans travail et sans argent. Loulou, sa meilleure amie, réussit à lui procurer un boulot dans la maison close de Doña Jacqueline, où Elisa s’installe et commence à se prostituer.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=K_SPEYi_rCk

 

Contratiempo, de Oriol Paulo

Vendredi 23 mars – 20h00 – Théâtre de la Madeleine – Espagne – 2016 – 106 minutes – Crime, mystère, thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Mario-Casas-Ana-Wagener-Jose-Coronado-y-Barbara-Lennie-en-Contratiempo_landscape

Adrián Doria, qui fréquente une photographe de mode, est accusé d’un crime dont il se dit innocent. Tandis qu’il prépare sa défense avec Virginia Goodman, une préparatrice de témoins de premier ordre, l’arrivée imprévue d’un témoin à charge, un homme venu des montagnes, va les obliger à remanier totalement, contre la montre, leur stratégie de défense.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Fo6-sfYjn1s

 

Clôture du festival

La jaula de oro, de Diego Quemada-Diez

Samedi 24 mars – 20h00 – Théâtre de la Madeleine – Mexique – 2013 – 110 minutes – Drame

Déconseillé aux moins de 16 ans.

jaula-980x600

Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux. Mais, lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Wn6yE63w0LM