LES FILMS

caramelo-y-limon-cuba-2018_web(1)

Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée français (sauf contre-indication).

 

Soirée de lancement

Fresa y chocolate, de Tomás Gutiérrez Alea & Juan Carlos Tabío

Jeudi 4 octobre – 19h45 – Théâtre de la Madeleine – Cuba – 1993 – 1h50 – Drame

La projection aura lieu en présence de l’ambassadeur cubain, invité d’honneur pour cette soirée de lancement.

Film disponible uniquement en version originale sous-titrée anglais.

Déconseillé aux moins de 16 ans.

FresayChoclate2--644x362.jpg

Pour cette édition dédiée tout particulièrement à Cuba, comment ne pas inaugurer le festival en fêtant les 25 ans de l’un des films les plus populaires de l’histoire du cinéma latino-américain : Fresa y chocolate. Ce chef-d’œuvre signé Titón narre la rencontre entre David, un jeune étudiant et militant de l’union de la jeunesse communiste, et Diego, un photographe intellectuel, croyant et homosexuel. Intrigué par Diego, le jeune étudiant décide de mener l’enquête, le soupçonnant de mener des activités antirévolutionnaires.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=neQX3mpG1j8

 

 

Ouverture du festival

Lista de espera, de Juan Carlos Tabío

Lundi 8 octobre – 19h45 – Théâtre de la Madeleine – Cuba – 2000 – 1h45 – Comédie

Déconseillé aux moins de 7 ans.

listadeespera006

Dans la gare routière d’une petite ville cubaine, des dizaines de passagers attendent l’arrivée d’un car qui pourrait les emmener. Leur espoir de partir s’évanouit totalement lorsque ce dernier tombe en panne sous leurs yeux. Ils sont contraints de passer la nuit ensemble et peut-être plusieurs jours. Chacun tente alors d’apporter son aide pour réparer le car et améliorer les conditions de séjour de la petite communauté en faisant preuve de générosité et de solidarité.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=sPOztEsyv2M

 

Un cuento chino, de Sebastián Borensztein

Mardi 9 octobre – 19h45 – Théâtre de la Madeleine – Argentine – 2011 – 1h33 – Comédie

Déconseillé aux moins de 10 ans.

un-cuento-chino-4-e1448444403808

L’histoire insolite d’un Argentin et d’un Chinois unis par une vache tombée du ciel. Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, un quincaillier maniaque et célibataire grincheux qui le recueille bien malgré lui. Ce grain de sable dans la vie réglée de Roberto va peu à peu le conduire, à travers des situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=3Pf4Gf6eVhY

 

Una Noche, de Lucy Mulloy 

Mercredi 10 octobre – 20h15 – Uni Mail salle MS160 – Cuba – 2012 – 1h30 – Drame

Déconseillé aux moins de 16 ans.

4c4d3c128d3ec5a3fad1f1e9a4ee51de.jpg

La Havane, avec ses rues ensoleillées, colorées et animées, a tout d’une ville au décor paradisiaque. Mais La Havane de Una Noche n’est pas celle des touristes, de la musique et de la fête : c’est celle de la jeunesse qui ne s’y voit pas d’avenir, qui étouffe et ne pense qu’à s’enfuir, rêvant du monde merveilleux qui l’attend au-delà des mers. C’est le rêve de Raúl, un jeune cubain en proie au désespoir et qui n’a qu’une seule obsession : commencer une nouvelle vie à Miami. Il supplie Elio, son meilleur ami, de tout abandonner pour l’aider à atteindre les rivages du monde interdit, situés à 140 kilomètres de l’autre côté de l’océan. Une aventure palpitante et ô combien périlleuse.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=ocY0Vh5CkZE

 

Matar a Jesús, de Laura Mora

Jeudi 11 octobre – 19h45 – Auditorium Arditi – Colombie/Argentine – 2017 – 1h35 – Thriller

Déconseillé aux moins de 16 ans.

c992bc87-1423-e811-80dc-005056bbc3d7.636561399828553644

Inspiré par une tragédie autobiographique, ce film impressionnant de maturité aborde le désir de vengeance qui envahit Paula, une jeune étudiante, après qu’elle ait été témoin de l’assassinat de son père, professeur à l’Université de Medellín. Deux mois après les faits, alors que l’enquête officielle est déjà classée, Paula croise le sicario : Jesús. Cette rencontre avec l’assassin, la relation qui se noue entre eux et la possibilité de se venger ouvrent un questionnement sur l’exclusion, les limites de l’humain et la difficulté du passage à l’acte qui va perpétuer la violence ou la nécessité de résister et de reconnaître en l’autre une partie d’humanité. Ce film aborde la question universelle de la justice à travers la complexité des problèmes posés à un pays qui sort tout juste d’une longue histoire de violences qui a marqué les esprits et les consciences.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=o4DFZXaqgyw

 

Candelaria, de Jhonny Hendrix Hinestroza

Vendredi 12 octobre – 19h45 – Auditorium Arditi – Cuba – 2017 – 1h30 – Drame, comédie

Déconseillé aux moins de 6 ans.

57150_5269_imagen__.jpg

Les autorités castristes ont appelé cette époque « période spéciale en temps de paix ». Le mur de Berlin est tombé, l’allié soviétique a déclaré forfait et les Cubains sont soumis à un sévère rationnement. C’est dans cette période de crise économique que l’on découvre Candelaria et Victor Hugo, un couple de septuagénaires. Dans la vie du couple, les jours se suivent et se ressemblent, les discussions se font rares et les repas sont plus tristes les uns que les autres. Mais lorsque Candelaria découvre une caméra cachée dans le linge sale de l’hôtel qui l’emploie, ce quotidien monotone vole très vite en éclats.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=3AQA0FChyhM

 

Clôture du festival

Sergio & Sergei, de Ernesto Daranas

Samedi 13 octobre – 19h45 – Auditorium Arditi – Cuba – 2017 – 1h33 – Drame, comédie

Film disponible uniquement en version originale sous-titrée anglais.

Déconseillé aux moins de 12 ans.

coverlg_home

Basée sur une histoire vraie, la comédie Sergio & Sergei se déroule à Cuba, à New York et dans la station spatiale Mir ! En 1991, l’URSS implose et les autorités cubaines, inquiètes, intensifient la censure des radioamateurs. Mais l’un d’entre eux, habile, entre en contact avec le cosmonaute Sergei Krikalev, seul à bord de Mir, oublié par les Soviétiques qui ont bien d’autres soucis sur Terre.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=ggIAESJuclY